Communiqué de presse en réaction à l’acte homophobe du restaurant Subway St Serge

Le par

C’est avec consternation que nous avons appris l’offre commerciale clairement homophobe du magasin Subway de la place St Serge. Cela montre bien que si la loi en faveur du mariage et de l’adoption pour tous a été votée ce mardi par l’assemblée nationale, il nous reste à collectivement lutter contre toute forme d’homophobie.

En effet, les semaines de débat qui viennent de se dérouler ont malheureusement eu l’effet d’augmenter les actes et les propos homophobes. C’est d’ailleurs le constat  fait par les associations de défense des droits des homosexuels: ce fait divers angevin en est malheureusement la preuve.

Aussi, nous tenons à réaffirmer notre soutien à cette loi  synonyme d’égalité et de justice: permettre à deux personnes qui s’aiment, et aux familles homoparentales de disposer des mêmes droits que tous les autres.

Nous saluons la réaction immédiate du siège de la franchise qui a dénoncé cet acte individuel et nous souhaitons que des sanctions soient prises. L’homophobie est punie par la loi : l’auteur de cette affiche doit donc rendre des comptes.

On ne peut pas s’appuyer sur le principe qui nous est cher de liberté d’expression pour commettre un acte discriminatoire comme celui-ci.

Sur le même thème, lire aussi :

Nous, socialistes Angevins, ne pouvons être indifférents au contexte social dénoncé par le mouvement des gilets jaunes. Nous comprenons bien sûr la colère de nombreux citoyens, une colère qui couve
Le par
La France compte entre 5 et 8,8 millions de pauvres selon la définition adoptée. Entre 2006 et 2016, le nombre de personnes concernées a augmenté de 630 000 personnes au
Le par

Les derniers contenus multimédias