Manif Mariage pour tous, réaction de Daniel RAOUL aux propos de la sénatrice UMP Catherine DEROCHE

Le par

Je suis stupéfait par les propos de Mme Catherine DEROCHE, qui a pourtant été maire d’une commune et présidente de l’Association des Maires du Maine et Loire, sur le dernier conseil municipal d’Angers. A-t-elle déjà oublié les éléments démocratiques fondamentaux de la tenue d’une session d’un conseil municipal et le devoir du Maire d’en assurer une conduite respectueuse des règles et des usages? Comment peut-elle, ainsi, cautionner qu’un conseil municipal puisse être interrompu par une manifestation d’opposants ? Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que les responsables de cette association s’immiscent dans le fonctionnement des conseils municipaux des communes. Je soutiens totalement le maire d’Angers pour ne pas avoir cédé à une pression de la sorte, d’autant que le sujet du mariage pour tous n’avait rien en commun avec les sujets abordés au Conseil du 17 avril dernier.  . Enfin, au regard, des incidents provoqués par les parlementaires de l’UMP, la nuit dernière à l’Assemblée Nationale, Madame DEROCHE pourrait avoir un peu de décence lorsqu’elle parle de respect des personnes ou de mépris.

Daniel Raoul

Conseiller municipal d’Angers

Sénateur de Maine-et-Loire

Sur le même thème, lire aussi :

Nous, socialistes Angevins, ne pouvons être indifférents au contexte social dénoncé par le mouvement des gilets jaunes. Nous comprenons bien sûr la colère de nombreux citoyens, une colère qui couve
Le par
La France compte entre 5 et 8,8 millions de pauvres selon la définition adoptée. Entre 2006 et 2016, le nombre de personnes concernées a augmenté de 630 000 personnes au
Le par

Les derniers contenus multimédias