Manifestation contre le racisme à l’appel de la Ligue des Droits de l’Homme

Le par

C’est avec beaucoup de conviction que nous étions présents ce soir à l’occasion du rassemblement organisé par la Ligue des Droits de l’Homme dont nous saluons l’excellente initiative. Nous étions plusieurs milliers de personnes, peut-être 3 000, à dire non à la montée du racisme, à la libéralisation de la parole raciste. Bien sûr il y a eu les propos à l’encontre de Christiane TAUBIRA à Angers lors d’une « Manif pour tous » ou encore dans une vidéo d’une candidate FN dont les propos étaient affligeants. Mais au delà de ces propos, ce sont ceux quotidiens que certains entendent, ce sont les discriminations quotidiennes, ce sont des statuts dans les réseaux sociaux… Dans ce contexte, ce rassemblement était vraiment le bienvenu et nous aura tous réconfortés. ce rassemblement était l’occasion de montrer à tous l’image d’Angers, une ville tolérante, une ville d’accueil, une ville fraternelle et solidaire! C’est avec émotion qu, au milieu de la place du Ralliement, nous avons chanté au milieu de 3 000 personnes la formidable chanson de Pierre Perret, « Lili », avant de scander « Liberté, égalité, fraternité »!

Le long cortège a fait une halte devant l’arbre de la laïcité, cet arbre que la municipalité en lien avec des associations, avait planté en début d’année, cet arbre qui a été vandalisé, massacré une nuit de la semaine dernière. Cet arbre et pas un autre, une attaque en somme contre la laïcité que nous devons tous condamner. Cet arbre, nous le replanterons très rapidement! Comme l’a écrit Fréderic Béatse dans un communiqué de presse: « Ça suffit ! Le climat actuel devient assez nauséabond. C’est pourquoi, je souhaite symboliquement replanter cet arbre le plus rapidement possible. A cette occasion, j’inviterai tous les Angevins qui se reconnaissent dans notre République à s’associer à ce geste. Pour ce moment ô combien symbolique, il s’agira de sortir des polémiques politiciennes de la campagne électorale. L’image fournie doit être forte et claire. Que les ennemis de la République sachent qu’ils ont face à eux un front uni. »

Soyons fermes à l’égard des propos racistes, condamnons dés qu’il le faudra, portons plainte, et surtout éduquons , éduquons nos enfants, tous les enfants, au respect, à la tolérance. Tous ensemble, soyons convaincus de  la richesse de cette diversité qui constitue aujourd’hui notre pays, notre nation!

Une citation pour conclure, de Léopold Sedar SENGHOR, écrivainIMG_4197 sénégalais: « Un raciste est quelqu’un qui se trompe de colère! »

Sur le même thème, lire aussi :

A 7 jours du 1er tour des élections législatives, nous sommes plus que jamais mobilisés pour faire peser la voix de Gauche à l'assemblée nationale. La ville d'Angers est concernée
Le par
Nous vous invitons à participer au rassemblement contre le FN organisé demain à l'initiative de plusieurs associations angevines. Alors que la candidate du FN œuvre depuis des années pour qu'on oublie
Le par

Les derniers contenus multimédias