10 ans de gestion de Christophe Béchu au conseil départemental, près de 25 ans pour s’en remettre…

Le par

 L’article paru ce matin dans Ouest France confirme tout ce qui se dit et s’écrit depuis des mois sur la situation financière du Conseil départemental. Si Christophe Béchu a tout fait pour cacher la réalité, surtout pendant la période électorale de 2014, cette réalité dépasse désormais ce que nous pouvions imaginer !

Je demande à que ce rapport soit rendu public dans les meilleurs délais pour que nous puissions en connaitre l’intégralité, ainsi que le rapport de la cour des comptes sur la gestion de Terra Botanica, dès que celui-ci sera définitif.

Aujourd’hui, la majorité départementale applique une politique d’hausses d’impôts et d’économies tout azimut pour faire face à cette situation sacrifiant des pans entiers de ses actions : prévention spécialisée, aides aux vacances, culture, patrimoine, aides aux collectivités… et la liste est loin de s’arrêter.

Il est temps que l’ancien Président du Conseil départemental, Christophe BECHU, assume son bilan. Ses choix budgétaires et ses choix d’investissement, notamment à Terra Botanica, sont les seuls responsables de cette situation. Il suffit de regarder la réalité des autres départements de la Région pour voir que malgré la contrainte des dépenses sociales et des baisses de dotation, leur endettement est loin d’atteindre les 23 ans qu’évoque l’audit pour 2017.

Les Angevins peuvent sérieusement s’inquiéter car Christophe BECHU, avec l’équipe qui gérait le département, est désormais aux manettes des finances de la ville, dont l’audit financier réalisé au lendemain des élections municipales a montré la qualité et le sérieux. Qu’en sera-t-il en 2020 ?

Silvia CAMARA-TOMBINI, secrétaire de section

 

 

Sur le même thème, lire aussi :

Nous vous invitons à participer au rassemblement contre le FN organisé demain à l'initiative de plusieurs associations angevines. Alors que la candidate du FN œuvre depuis des années pour qu'on oublie
Le par

Les derniers contenus multimédias