Chrostophe BECHU nommé président de l’AFITF: chronique d’une drôle de nomination

Le par

Fin du suspens et de l’attente interminable pour le Maire d’Angers : il rêvait d’un poste parisien pour remplir son agenda rendu libre en septembre, non par choix mais par obligation de non cumul de mandats : il présidera donc la « bien connue » AFITF revenant encore sur sa promesse de ne se consacrer qu’aux Angevins.

Drôle de nomination, c’est ce que rapporte d’ailleurs la revue Contexte, spécialiste des questions de transports, qui titre : « Christophe Béchu, un président inattendu pour l’ATITF » et précise qu’il n’était pas « un premier choix ». Sympathique pour notre édile !

En effet, après avoir été proposé à un ex député débouté pour faire face à des conflits d’intérêts et à des femmes élues locales (aucune n’a accepté !), et bien on a finalement appelé Christophe BECHU !

Il faut dire que ses compétences en matière de transports publics et d’infrastructures sont bien connues…il suffit de voir comment le dossier du tramway angevin a été mené !

Et d’ailleurs le journaliste de Contexte le confirme, il n’est pas un spécialiste des transports… Mais de quoi est-il spécialiste alors vous demandez-vous pour obtenir ce poste ? La réponse n’est pas rassurante pour l’agence :  il serait selon Contexte, un spécialiste des finances publiques…

Oui vous avez bien lu ! Celui qui a laissé le département du Maine et Loire en « coma financier » pour reprendre les propos de l’actuel Président et qui entraine la Ville d’Angers sur un niveau d’emprunt jamais atteint serait un spécialiste « reconnu » des finances publiques ! La bonne blague !!

« On le dit brillant et compétent » lui concède son prédécesseur… ajoutant qu’il ne le connaît pas vraiment ! Soyons clair, c’est sa proximité avec le Premier Ministre qui a conduit à cette nomination pour le consoler de ne pas avoir été nommé ministre.

Plus sérieusement, nous regarderons avec intérêt les exploits de ce nouveau président face aux enjeux qui sont ceux des infrastructures. Parmi ces sujets, l’après Notre Dame des Landes si important pour le développement de notre Région mais aussi le futur schéma national d’aménagement ferroviaire.

La section du Parti Socialiste d’Angers

Communiqué de presse chronique d’une drôle de nomination

Sur le même thème, lire aussi :

Bar associatif d’extrême droite : il est temps d’agir !   Ce lieu où fleurissent les idées abjectes occasionne moult troubles à l’ordre public dans toute notre ville.  Les habitants de l’immeuble vivent un
Le par
Le congrès, c'est aussi l'occasion de renouveler les instances qui participent au fonctionnement de notre parti. A l'échelle de la section, il s'agit de la commission administrative, qui est l'instance
Le par

Les derniers contenus multimédias