Communiqué de presse: Bar associatif d’extrême droite : il est temps d’agir !

Le par

Bar associatif d’extrême droite : il est temps d’agir !

 

Ce lieu où fleurissent les idées abjectes occasionne moult troubles à l’ordre public dans toute notre ville.  Les habitants de l’immeuble vivent un calvaire sans être entendu par les autorités. Les militants ont fait leur base arrière pour lancer leurs actions violentes, encore récemment à l’université.

On attend quoi pour prendre un arrêté de fermeture et expulser ce bar illégal ? Face au risque manifeste de trouble à l’ordre public, aux risques encourus par les habitants de l’immeuble qui peuvent être exposés à du vandalisme dont on ne sait où il s’arrêtera, face au climat de violence que l’extrême droite fait planer sur notre cité, le maire pêche par négligence sur ce sujet.   Apparemment à Angers, il est plus facile d’agir contre les affiches de prévention contre le VIH , d’interdire des spectacles aux Accroches Cœur que de lutter contre les idées d’extrême droite qui s’illustrent de plus en plus librement dans notre ville.   Rappelons que par le passé, Angers a non seulement interdit le spectacle de Dieudonné mais a en plus gagné en justice contre lui. IL est donc possible d’agir, encore faut-il en avoir la volonté. Une fois de plus, un maire à temps partiel ne s’occupe de la ville qu’à temps partiel !

Nous réclamons sans délai une action forte contre ce lieu et ses militants

Sur le même thème, lire aussi :

Bar associatif d’extrême droite : il est temps d’agir !   Ce lieu où fleurissent les idées abjectes occasionne moult troubles à l’ordre public dans toute notre ville.  Les habitants de l’immeuble vivent un
Le par
Le congrès, c'est aussi l'occasion de renouveler les instances qui participent au fonctionnement de notre parti. A l'échelle de la section, il s'agit de la commission administrative, qui est l'instance
Le par

Les derniers contenus multimédias