L’entrée de sens commun au sein du gouvernement serait un vrai retour en arrière!

Le par

Ce week-end, les médias et les réseaux sociaux ont largement partagé et commenté l’information selon laquelle François FILLON, sil était élu président, pourrait intégrer des membres de Sens commun dans son gouvernement. Cela devrait-il nous étonner ? Bien sûr que non. Faut-il rappeler que Sens commun, mouvement né de la contestation du mariage et de l’adoption pour tous, a déjà intégré de nombreuses collectivités et nous sommes bien placés à Angers pour le déplorer. Ainsi, depuis mars 2014, plusieurs élus de la majorité municipale revendiquent leur appartenance à Sens commun. Nous avons d’ailleurs tous vu un

Oui à la prévention et à la tolérance, non à la censure!

Le par

Voici ci-dessous le communiqué des élus du groupe d'opposition de la ville d'Angers, suite à la décision du Maire d'Angers de faire retirer les affiches de la campagne de prévention VIH organisée par le ministère de la Santé.Communiqué]Une campagne d’affichage officielle de prévention contre le VIH représente des couples homosexuels. Mais deux hommes qui s’enlacent, c’en est trop pour Christophe Béchu qui décide de l’interdire car la trouvant « volontairement choquante ». Ce qui est choquant c’est plutôt cette décision inacceptable et purement homophobe de censurer une campagne grand public qui s’adresse pourtant à un public cible et très à risque, dans un contexte où le VIH-Sida fait encore des

Communiqué de presse résultats de la Primaire des Républicains et du Centre

Le par

Silvia CAMARA-TOMBINI, secrétaire de section,  réagit aux résultats angevins : Je prends acte des résultats de la Primaire de la droite et du centre à Angers, en saluant tout d'abord l'exercice de la démocratie. Ces résultats montrent un bel intérêt des Angevins au débat de la droite et du centre dans les quartiers du centre-ville et une moindre résonance dans les quartiers qui n'ont rien à attendre ni de la droite nationale, ni de la droite locale. François FILLON arrive en tête très largement à Angers, malgré le rôle "essentiel" de Christophe BECHU comme porte-parole d'Alain JUPPE. Un porte-parole que les

Hommage à Michel ROCARD, par Luc BELOT

Le par

Ce jeudi 7 juillet je participe aux Invalides à l’hommage national rendu à Michel Rocard. Depuis toujours ou presque, il comptait au premier rang de mon Panthéon personnel.... Michel m’a donné l’envie de m’engager non pas en politique au sens d’une carrière mais pour agir et produire des effets tangibles dans nos vies. Il donnait à la politique une exigence morale, intellectuelle et technique qui nous ancrait dans le réel tout en nous tournant vers un avenir fait de progrès pour tous. C’est la politique au meilleur sens, celle du devoir de réussir pas celle du ministère de la parole. Au frisson du grand soir qui ne vient

Rapport de la chambre régionale des comptes, communiqué des élus socialistes du Conseil Municipal

Le par

Encore un énième rapport des juges financiers sur la gestion politique et budgétaire de Christophe Béchu et de son équipe de direction au Conseil général, rapport qui condamne le manque de sérieux, les illégalités et la gabegie. Ni la Ville d’Angers (participations financières à Terra Botanica, au Festival d’Anjou, etc.) ni la communauté urbaine ne peuvent venir au secours du conseil départemental pour tenter de réparer le passé de M. Béchu et apurer son passif. Comment peut-on nous reprocher au conseil municipal comme au conseil communautaire de dire que nous ne pouvons qu’être méfiant à l’égard de M. Béchu et de ses choix (ou absence) d'investissement, de

Réaction de Silvia CAMARA-TOMBINI suite à l’interview du Maire Christophe BECHU dans les colonnes d’Ouest-France

Le par

Réaction de Silvia CAMARA-TOMBINI suite à l'interview du Maire Christophe BECHU dans les colonnes d'Ouest-France"Quand on demande à Christophe BÉCHU de faire le bilan de ses deux premières années de mandat, il nous parle soit du mandat d’avant, soit du mandat d’après. En clair ce qu’il n’a pas pu faire c’est à cause de l’héritage du mandat précédent et ce qu’il a promis de faire, il ne le fera finalement qu’après 2020. Tramway, centre d’art contemporain...la liste s’allonge.... Les Angevins veulent un Maire qui agisse, à défaut, ils ont surtout un Maire qui communique.Pas un mot dans son interview, ni dans la précédente, sur le développement économique et l’emploi.

Jouer l’indignation pour ne pas répondre : une ligne de conduite répétitive de la majorité municipale!

Le par

Une fois de plus, le conseil municipal a été le triste théâtre d'une majorité municipale qui ne supporte aucune critique, aucune remarque. Une majorité qui refuse d'accepter que nous rappelions que la ville paye aujourd'hui les erreurs de gestion du conseil départemental !  Il serait presque comique d'entendre les interventions de certains adjoints comme Mrs Capus et Groussard nous appeler à de la retenue et à la mesure... bien loin de leur registre lorsqu'ils étaient eux mêmes dans l'opposition .Mais, nous ne sommes pas dupes de la manœuvre orchestrée...Lorsque Rose Marie VERON dénonce le sort réservé aux plus fragiles, elle "caricature", lorsque Fréderic BEATSE rappelle les renoncements sur le tramway, il est

Nous sommes unis!

Le par

« Notre pays a connu une soirée meurtrière, un carnage jamais vu dans notre pays qui a frappé des femmes et des hommes, de tout âge, de toutes conditions qui profitaient simplement d'une belle soirée d'automne.Après les attentats du mois de janvier dernier, nous ressentons la même consternation, le même effroi devant ces actes innommables et nous voulons exprimer toute notre compassion et notre solidarité aux familles et aux proches des victimes.Aujourd'hui, nous sommes tous en deuil. Nous rendons hommage à toutes les victimes de ces attentats.Demain, nous continuerons à vivre malgré ces menaces selon les principes de notre devise : liberté, égalité, fraternité.La section PS d'Angers appelle tous les Angevins à rester vigilants,

10 ans de gestion de Christophe Béchu au conseil départemental, près de 25 ans pour s’en remettre…

Le par

 L’article paru ce matin dans Ouest France confirme tout ce qui se dit et s’écrit depuis des mois sur la situation financière du Conseil départemental. Si Christophe Béchu a tout fait pour cacher la réalité, surtout pendant la période électorale de 2014, cette réalité dépasse désormais ce que nous pouvions imaginer ! Je demande à que ce rapport soit rendu public dans les meilleurs délais pour que nous puissions en connaitre l’intégralité, ainsi que le rapport de la cour des comptes sur la gestion de Terra Botanica, dès que celui-ci sera définitif.Aujourd’hui, la majorité départementale applique une politique d’hausses d’impôts et d’économies tout azimut pour faire face

Les derniers contenus multimédias